École de Musique du Saintois

LA VIE ASSOCIATIVE

QUELQUES CHIFFRES

L'association compte 160 familles adhérentes pour 190 élèves environ.

Une quinzaine de structures (associations, établissements ...) sont également adhérentes. Elles représentent 500 bénéficiaires (interventions "hors les murs").

ASSEMBLEE GENERALE

Téléchargez le RAPPORT 2016/2017 adopté par l'Assemblée Générale le 2 décembre 2016

STATUTS

Téléchargez le STATUTS de l'Association Ecole de Musique du Saintois

REGLEMENT INTERIEUR

Préambule :

L’Ecole de Musique du Saintois est située 1 rue des chènevières, à Haroué. Elle est labellisée par le Conseil Départemental, soutenue par la Communauté de Communes du Pays du Saintois, la Communauté de Communes du pays de Colombey et du Sud Toulois et une trentaine de communes du Saintois et au-delà.

Sa mission première est de diffuser un enseignement de qualité, visant à développer la culture musicale.

Elle assure son rayonnement artistique sur son territoire et au delà.

Cet enseignement est ouvert à tous, enfants et adultes, sans esprit de sélection.

Les principales disciplines musicales enseignées à l'École sont les suivantes :

• Disciplines instrumentales (cours de pratique instrumentale, musique d'ensemble, percussions traditionnelles).

• Disciplines vocales (chant individuel et chant choral).

• Disciplines de culture musicale (éveil, initiation et formation musicale).

L’école de musique du Saintois vise comme objectif principal la musique d’ensemble, sous toutes ses formes et quelques soient les esthétiques abordées (musique de chambre, musiques actuelles, percussions, musiques traditionnelles…) dans un souci d’exigence sur le plan qualitatif, sans toutefois déroger à la convivialité et à l’aspect fédérateur que revêt la pratique musicale.

Au-delà de son activité principale, que constitue l’enseignement musical direct, l’école de musique étend son activité à la sensibilisation auprès du plus grand nombre, des plus jeunes aux plus âgés, en menant des actions en partenariat avec les crèches, écoles élémentaires, Accueils de Loisirs, ou encore les maisons de retraite d’un large secteur.

Elle rayonne également en proposant régulièrement à ses élèves de participer à diverses manifestations du territoire.

Ce règlement intérieur régit la structure et les rapports entre la structure, ses professeurs et ses élèves.


1. Inscription :

L’inscription est soumise à un tarif, dont le montant est fixé par le Conseil d’Administration.

A ce jour, il existe plusieurs types de tarifs, en fonction des formules choisies :

• Le Pack 100%

• Le Pack "débutant" (pour les 2 premières années de pratique instrumentale)

• L'éveil / initiation

• L'atelier seul

• Le cours collectif "duo"

• La chorale

• Le forfait 10 heures

Une facture est éditée courant octobre, appelant le règlement des 10 mois de scolarité, en trois ou en dix chèques, à l’appréciation des familles, les chèques étant débités le 20 de chaque mois.

Par ailleurs, l’adhésion obligatoire à l'association est familiale et s’élève à 21 € par foyer (cotisation simple) ou 63 € (cotisation de soutien) au choix.

En cas d’arrêt en cours d’année, sauf notification écrite adressée au Président, les cotisations de l’année restent dues. Il est possible de s’arrêter :

• Avant les vacances de Noël pour la rentrée de Janvier,
• Avant les vacances de printemps pour la rentrée d’Avril.

Par ailleurs, tout élève dont la cotisation et/ou le règlement de la formule choisie ne serait pas régularisé avant le 20 décembre de l’année en cours pourra être refusé à la rentrée de janvier.

Le renouvellement de l'inscription s'effectue avant la fin de l'année scolaire.

L'inscription définitive sur les registres de l'École engage l'élève à se conformer au règlement intérieur.


2. Les professeurs :


Les professeurs sont tenus d'assurer régulièrement leurs cours, en fonction du calendrier scolaire de l'Éducation Nationale. Toute dérogation devra être sollicitée auprès des responsables de l’école.

Les professeurs sont tenus d'appliquer le programme pédagogique établi lors du conseil pédagogique en accord avec la Charte Départementale de l'Enseignement Spécialisé.

Chaque professeur est tenu d'assumer la bonne gestion du matériel qui lui est confié.

Ils sont légalement responsables des enfants qui leurs sont confiés pendant le temps de cours et se doivent d’en respecter les horaires. En dehors de ce temps, les parents restent responsables de leurs enfants.

Ils veillent à la discipline dans leur classe respective.

Ils dressent la liste de leurs élèves, tiennent régulièrement à jour le registre des présences et ne reçoivent que ceux qui sont régulièrement inscrits.

Les professeurs sont tenus d’être présents aux auditions et examens de leurs classes respectives. Ils assureront également le suivi pédagogique de leurs élèves (bulletins trimestriels).

Ils sont tenus d'assister aux réunions du Conseil Pédagogique.

Le Conseil Pédagogique désigne un représentant pour l’Assemblée Générale.

Les professeurs ne sont pas autorisés à donner des cours privés aux élèves inscrits à l'École.


3. Scolarité, cursus et suivi pédagogique :

L'année scolaire est conforme à celle de l'Éducation Nationale (34 semaines de cours)

Le cursus d'étude et le programme pédagogique appliqués sont édictés par le conseil pédagogique en rapport avec la Charte Départementale de l'Enseignement Spécialisé.

L’école de musique, que ce soit au niveau de la formation musicale ou de la pratique instrumentale, a établi un cursus en 2 cycles :

• Un premier cycle, commençant par 2 années d'observation, qui dure ensuite 4 à 5 ans, en fonction de l’avancée des élèves. A l’issue de ce premier cycle, l’audition de fin d’année leur permet de valider l’ensemble de leur acquis.

• Un second cycle au cours duquel l’accent est mis sur la pratique d’ensemble. Ce second cycle se déroule en 4 à 5 ans.

L’école de musique est un lieu d’apprentissage : toutes les clés sont données à chacun pour qu’il puisse évoluer, en fonction de ses capacités, de ses envies, de ses projets. Le travail personnel est cependant indispensable.

Chaque année, les élèves sont invités à passer une audition, que ce soit en formation musicale ou en instrument, pour s’assurer des progrès réalisés et pour déterminer des objectifs de formation pour l’année suivante.

Des dossiers de suivi pédagogique personnalisés sont complétés par les professeurs en décembre et avril, pour tenir les familles informées de la progression de leur enfant. Ils doivent être consultés par la famille et retournés à l’école de musique.


4. Manifestations :

L’école de musique propose à ses élèves de jouer en public de façon régulière. Partager la musique est l’objectif majeur de notre structure. Les élèves peuvent se produire en diverses occasions :

• Les goûters et apéros musique : les élèves peuvent s’y produire dès qu’ils savent jouer quelques notes. L’école de musique en propose 4 à 5 par an (dont un réservé aux adultes).

• Les soirée concerts Rock The Saintois.

• Le Fest’Hiv : courant février, c’est l’occasion de mettre en valeur les ensembles.

• La Fête de la musique : fin Juin, c’est la dernière manifestation de l’école de musique au cours de laquelle tous les élèves de l’école de musique peuvent se produire.

Les dates de ces manifestations sont données en début d’année. Il est important, notamment pour les élèves qui jouent en ensemble, de réserver ces dates pour éviter de pénaliser les autres membres des groupes.

PROJET D'ETABLISSEMENT

ADHERER

L'EQUIPE

LE CONSEIL D'ADMINISTRATION

Le conseil d'administration (CA) est élu chaque année par l'Assemblée Générale, constituée de tous les adhérents à jour de leur cotisation. Le CA élit ensuite le Bureau parmi ses membres.

Le CA est composé de 14 administrateurs (élus le 4 DECEMBRE 2016 par ordre alphabétique) :

  • Jean-François BAGARD (Vice-président "événementiel")
  • Nathalie BAUDOIN
  • Isabelle CESARD (Secrétaire adjointe)
  • Jean-Luc FABRY (Président)
  • Adeline GENAY (Trésorière)
  • Christophe LARRIERE
  • Arnaud LEGRAND
  • Eve MECHAIN (Trésorière adjointe)
  • Walter MICHEL
  • Séverine PERNET
  • Gérard PETITJEAN
  • Christine REUTER (Secrétaire)
  • Jean-François TELLIER
  • Agnès VAUTRIN

LES SALARIES

  • Sylvain AUBERT (gestion administrative, comptabilité, paie, communication)
  • Florent BELLOM (professeur de violoncelle, musique de chambre, direction de l'orchestre)
  • Salim BELTITANE (professeur de percussions du monde)
  • Chantal BERY (agent d'entretien)
  • Laurent CHIEZE (professeur de basse)
  • Nicolas CIEPIELEWSKI (professeur de chant, ensemble vocal)
  • Rémy CORDIER (coordination des enseignements et des activités, professeur de flûte traversière, orchestre)
  • Anne FLORIS (professeur de formation musicale, éveil et initiation, chorale enfants, musicienne intervenante)
  • Frantz FOURNIER (professeur de formation musicale)
  • Corinne GIULIANI (professeur de piano, musique de chambre, accompagnatrice)
  • Anh-Cuong LÊ (professeur de guitare, musiques actuelles)
  • François LE GARS (professeur de trompette et trombone, ensemble de cuivres, musicien intervenant, orchestre)
  • Shuguang LI (professeur de piano, musique de chambre, accompagnateur)
  • Romain METTAVANT (professeur de guitare, ensemble de guitares, musiques actuelles)
  • Josette PICART (professeur d'accordéon)
  • Yann REGNAULT (professeur de violon, musique de chambre, orchestre)
  • Christophe ROGUIN (professeur de guitare, chorale adultes, musicien intervenant)
  • Brian URIBE (professeur de saxophone et clarinette)
  • Gilles VELFERINGER (professeur de batterie, musicien intervenant)

    Les biographies des professeurs figurent à la rubrique "professeurs"

  • LES PARTENAIRES INSTITUTIONNELS

    Les partenaires institutionnels encouragent le projet d'Intérêt Général et d'Utilité Sociale de l'École de Musique du Saintois car tous reconnaissent l'importance que revêtent, pour la population et le développement des territoires : le dynamisme de la vie associative, l'économie sociale et solidaire, l'éducation artistique, l'éducation populaire, les loisirs éducatifs, la culture accessible au plus grand nombre.

    LE DEPARTEMENT DE MEURTHE ET MOSELLE

    Le Conseil Départemental de Meurthe et Moselle subventionne les écoles de musique (fonctionnement, projets) inscrites au schéma départemental des enseignements artistiques.

    LES COMMUNAUTES DE COMMUNES (PAYS TERRES DE LORRAINE)

    La Communauté de communes du Pays du Saintois soutient le fonctionnement de l'école de musique à travers une convention d'objectifs pluriannuelle. Elle soutient également les projets ponctuels et événementiels des associations. Elle anime un projet de territoire et accompagne les actions de développement du tissu associatif local.

    La Communauté de communes du Pays de Colombey et du Sud Toulois soutient le fonctionnement de l'école de musique à travers une convention d'objectifs annuelle.

    LES COMMUNES

    De nombreuses communes choisissent de faire confiance à notre association en accueillant nos événements. Elles mettent ponctuellement à notre disposition salles communales et matériel et parfois apportent une aide sous forme de subvention :

    Affracourt, Autrey sur Madon, Benney, Chaouilley, Crantenoy, Diarville, Dommarie-Eulmont, Forcelles-Saint-Gorgon, Forcelles-Sous-Gugney, Favières, Frolois, Gerbécourt et Haplemont, Housséville, Haroué, Laloeuf, Lemainville, Mangonville, Ogneville, Omelmont, Ormes-et-Ville, Praye, Roville-devant-Bayon, Saint-Firmin, Saint-Remimont, Selaincourt, Tantonville, Vaudeville, Vaudigny, Vézelise, Voinémont, Vroncourt ...

    L’École de Musique du Saintois a également renforcé ses partenariats avec les communes ou leurs groupements compétents en matière "périscolaire" pour la mise en place, depuis 2013, des TAP/NAP instaurés par la Réforme des Rythmes Scolaires.

    LA CAISSE D'ALLOCATIONS FAMILIALES DE MEURTHE ET MOSELLE

    A travers son dispositif Pass'Loisirs, la CAF de Meurthe et Moselle facilite l'inscription d'enfants âgés de 11 à 16 ans en prenant en charge une remise de 50 € sur le tarif des activités.

    L'ETAT

    L’État met gracieusement à disposition les locaux occupés par l'école de musique à Haroué. La convention d'occupation à titre précaire est renouvelée jusqu'à 2019.